Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog qui révèle la faillite du système
  • Le blog qui révèle la faillite du système
  • : Qu'est-ce que la loi hadopi/Loppsi ? le mouvement Zeitgeist ? Y-a-t'il de la corruption en France ? Retrouver toutes ces révélations sur mon blog.
  • Contact

Recherche

Archives

11 septembre 2009 5 11 /09 /septembre /2009 12:45
16   ~   N'y aura-t-il pas une Résistance de la part des Riches et des Puissants ?
         
17   ~   Le Projet Venus est-il celui d'une société utopique ?
         
18   ~   Qu'entendez-vous par "haut niveau de vie", dont tout le monde va bénéficier ? Et qui va décider de ce niveau ?
         
19   ~   Qui prend les décisions dans une économie basée sur les ressources ?
         
20   ~   Est-ce que les personnes qui travailleront davantage, tels que les docteurs, demanderont plus de ressources qu'un artiste par exemple ?
         
21   ~   Concernant la religion ?
         
22   ~   Dans un système où tout est disponible sans étiquette de prix, cela éliminera-t-il la stimulation ?
         
23   ~   Ceci ne va-t-il pas à l'encontre de la Nature Humaine ?
         
24   ~   Avons-nous assez d'énergie pour éliminer la pénurie ?
         
25   ~   Quel est le plan ?
         
26   ~   Comment les ressources seront-elles distribuées équitablement ?
         
27   ~   Qu'est-ce qui garantira le droit de participation des gens ?
         
28   ~   Comment l'apprentissage, la coopération et la santé seront intégrées dans le système ?
         
29   ~   Comment l'utilisation des lois peut être supprimée ?



16 - Q : N'y aura-t-il pas une Résistance de la part des Riches et des Puissants ?

R : Ce que vous dites sur le fait que les riches et les puissants soient résistants à une telle société est vrai dans la plupart des cas, cependant s'ils continuent à utiliser l'automatisation dans leurs industries, ce qu'ils feront pour rester compétitifs, des millions de personnes  seront remplacées par les machines. Il ne s'agit pas seulement des ouvriers sur les lignes d'assemblage mais aussi des docteurs, des ingénieurs, des architectes et autres. Alors qu'ils perdront leur pouvoir d'achat, les industries qui dépendent d'eux ne pourront plus fonctionner. Cela mettra fin à l'ancien système monétaire dépassé. Le but n'est pas qu'ils abandonnent leurs industries; c'est leur cupidité qui finira par les rendre obsolètes.

C'est seulement lorsque la science et la technologie seront utilisés à des fin humaines dans un monde dans lequel toutes les ressources de la Terre seront reconnues comme l'héritage commun de tous les habitants de la Terre que nous pourrons véritablement dire qu'il y a de la vie intelligente sur Terre.



17 - Q : Le Projet Venus est-il celui d'une société utopique ?

R : Le Projet Venus n'est pas un concept utopique. Nous ne croyons pas aux notions erronées d'une société utopique. C'est ridicule. Les sociétés sont toujours dans un état de transition. Nous proposons une direction alternative, qui porte sur les causes de nombre de nos problèmes. Il n'y a pas de frontières finales pour le développement humain et technologique - ils subiront toujours des changements. Même si l'on peut concevoir une société ayant toutes les modifications pour améliorer la vie des personnes et protéger l'environnement nous serons encore au début de la prochaine phase.



18 - Q : Qu'entendez-vous par "haut niveau de vie", dont tout le monde va bénéficier ? Et qui va décider de ce niveau ?

R : Dans une économie basée sur les ressources la plupart des insuffisances que nous connaissons aujourd'hui pourraient facilement être dépassées par l'ingéniosité technologique et la réduction des déchets. Par exemple, nous pourrions utiliser une forme de condensation de l'évaporation dans les lieux ayant une insuffisance en eau. Nous pourrions fournir des canaux de la mer jusqu'à la terre et les couvrir sur plusieurs kilomètres avec des enveloppes transparentes. Elles seraient utilisées pour la désalinisation par évaporation. Rien que dans l'état de Floride nous avons près de 50 watts pr sq. yard qui ne sont pas exploités à l'heure actuelle par des concentrateurs solaires de chaleur. Toutes les autoroutes, les parkings, et les toits dans les villes modernes seraient utilisées pour chauffer l'eau et satisfaire les besoins des communautés sans brûler de carburant fossile. En utilisant uniquement l'énergie géothermique (la chaleur naturelle de la terre), nous pourrions propulser la société mondiale pour les cent prochaines années mais c'est relativement inexploité. Il y a aussi l'énergie des vagues, du vent, des concentrateurs de chaleur et bien d'autres sources d'énergie inexploitées. La science n'a jamais favorisé la distribution de l'abondance pour le bien de tous les êtres sur terre.
Un haut niveau de vie signifierait que tous les membres de la société auraient accès à toutes les nécessités de la vie - soins médicaux, éducation, alimentation, habillement, logement, divertissement, loisirs et bien d'autres. Les heures de travail pourraient être considérablement réduites jusqu'à disparition complète. En éliminant l'obsolescence planifiée et la reproduction des mêmes produits par plusieurs entreprises différentes et en surpassant le besoin de publicité, de vente, d'avocats, de personnel des entreprises, de banquiers et de toutes les autres professions non productives nous pourrions facilement fournir bien plus de biens et services à tous. La classe moyenne de nos jours vit mieux que tous les rois du passé. Dans une économie basée sur les ressources, lorsque la poussée principale et que les objectifs de la science et de la technologie innovante sont orientées vers une meilleure qualité de vie pour tous, notre style de vie pourrait largement surpasser tout ce que l'on imagine aujourd'hui.



19 - Q : Qui prend les décisions dans une économie basée sur les ressources ?

R : Personne. Les décisions sont prises par l'introduction des nouvelles technologies et la capacité d'accueil de la terre. Les ordinateurs pourraient fournir cette information grâce à des capteurs électroniques dans l'ensemble des complexes industriels et physiques.



20 - Q : Est-ce que les personnes qui travailleront davantage, tels que les docteurs, demanderont plus de ressources qu'un artiste par exemple ?

R : Quand les ressources seront disponibles à tous sans étiquette de prix et sans rationnement, les valeurs humaines subiront des changements considérables. La plupart d'entre nous ont été endoctrinés dans une civilisation immergée dans la raréfaction - créée artificiellement par l'obsolescence planifiée. Je me méfie beaucoup de ceux dont la stimulation est motivée par l'argent.

Il n'y aura pas besoin de quelconque travail stressant; il pourrait y avoir une assez grande rotation du personnel pour pratiquement éliminer les travaux à haut niveau de stress jusqu'à ce qu'ils soient remplacés par la technologie innovante.



21 - Q : Concernant la religion ?

R : Les concepts présentés par le Projet Venus ne sont en aucunes façons contradictoires avec la majorité des enseignements religieux du monde. Peut-être que la différence majeure est que nous aimerions transformer ces nobles idéaux en une réalité pour les nations de notre planète.

Dans une économie basée sur les ressources il y a un gain matériel pour tout le monde si leur pays participe à un projet d'héritage commun qui fera progresser toutes les nations. Ceux qui refusent de participer manqueront les avantages acquis.

Chacun est libre de pratiquer n'importe quel système de croyance qu'il a mais ne peut l'imposer aux autres. Chacun peut aller où il veut sans restrictions d'aucune sorte. S'ils échouent à se comporter de manière constructive ils seront aidés plutôt qu'envoyés en prison ou punis. Il y aura un effort constant pour aider à présenter les avantages aux nations qui ont le sentiment de vouloir faire le cavalier seul.

Ce ne sera pas incompatible avec leurs croyances religieuses, habitudes sociales ou traditions. Ces dernières ne peuvent pas être forcées à être quittées, vous pouvez uniquement oublier les croyances qui ne sont pas pertinentes. Nous préférons utiliser cette approche plutôt qu'une militaire. Bien que cela puisse prendre du temps, nous pensons qu'ils verront les avantages de ce point de vue de réunion et de partage de ressources, comme lorsque les États-Unis se sont réunis et que les batailles de frontières disparurent.

Tous ces pays ont des insuffisances de ressources et nous avons le sentiment qu'ils verront les avantages. Rien ne leur est imposé.



22 - Q : Dans un système où tout est disponible sans étiquette de prix, cela éliminera-t-il la stimulation ?

R : Le système d'entreprise gratuite crée un stimulant pour réaliser, cependant il engendre aussi l'incitation à la corruption, au vol et à la cupidité. Notre objectif est d'encourager un nouveau système motivant, un qui ne sera plus dirigé vers des buts superficiels et égoïstes de richesse, de propriété et de pouvoir. De nos jours, les barrières financières créent des limitations énormes à l'innovation, à la créativité individuelle et à la motivation personnelle. Dans le Projet Venus, l'argent ne sera pas nécessaire pour aider quelqu'un à réaliser ou créer, car les installations seront disponibles pour servir les besoins de tous.

Nous préconisons que tous les gens aient accès à tous les biens et services, soins médicaux, éducation, nourriture et ainsi de suite.

Il n'est pas suffisant de fournir les nécessités de vie uniquement. Nous avons le sentiment que nos propositions généreront un nouveau système stimulant. Les êtres humains ont besoin de défis pour évoluer intellectuellement et maintenir un haut niveau de curiosité et un besoin de dépasser les insuffisances. Le type d'éducation que nous préconisons est l'utilisation intelligente des ressources existantes et la protection de l'environnement.

Ce qui est honteux à propos du système de libre entreprise c'est les vies gâchées de nombre de personnes - des jeunes filles qui restent derrière leurs comptoirs dans des grands magasins en attendant une vente, des hommes et des femmes qui travaillent dans des usines en utilisant une faible partie de leurs capacités mentales. Dans les écoles de demain les gens apprendront comment communiquer intelligemment avec les autres, coopérer et partager les idées pour faire du monde un endroit beaucoup mieux, et ne pas gaspiller les ressources dans des guerres et des dépenses militaires.

Si vous ne comprenez pas ça écoutez bien ceci : lorsque les états (États-Unis) se sont réunis les milices ont disparues des frontières et les Américains ont été libérés des différends territoriaux. Ce même processus peut être appliqué à l'échelle mondiale où toute la science et la technologie sont utilisées pour le bien de tous les habitants de la Terre.

Ces concepts sont basés sr des années de données cumulées. Si nous échouons à penser par nous-mêmes et nous conformons aux institutions sociales établies, d'autres penseront à notre place. Je crois aussi en un système stimulant mais non pas les stimulants superficiels et égoïstes perpétrés par nos institutions basées sur l'argent.

La question "pourquoi sommes-nous là ?" est une question philosophique qui n'a pas de référence. Des théologiens ont tentés d'y répondre. Notre réponse est que nous sommes là en tant que sous-produit de l'évolution. La réponse scientifique n'est pas une question de "pourquoi sommes-nous là", mais  "quels sont les processus qui génèrent différentes formes de vie". Nous revenons sur ce point dans le livre "The Best That Money Can't Buy" (Le meilleur que l'argent ne peut acheter) de Jacque Fresco, à la page 19 dans le chapitre "From Superstition To Science" (de la superstition à la science).

Vous avez été éduqués à penser que les gens sont inspirés par des récompenses ou de l'argent. Pour l'essentiel, toutes les personnes que nous avons admirés dans le passé, Michael Angelo, Da Vinci, Bell, Les frères Wright, Darwin et bien d'autres travaillaient car ils étaient intéressés à la résolution de problèmes et non pas pour le gain financier. Ceci dans certains cas était un sous-produit. Habituellement les personnes dirigées par l'argent deviennent des hommes d'affaires ou des courtiers; ils sont rarement créatifs. Je me suis toujours senti menacé par les personnes dont la seule motivation est le gain financier. Sur les îles dans le Pacifique Sud, les gens avaient bien assez de ressources. Bien que les bananes, les noix de coco, les poissons et les fruits à pain fussent en abondance, les indigènes travaillaient continuellement à construire des équipements de navigation, des canoës, des huttes et des vêtements tissés. Bien qu'aucun argent ne fût utilisé, leur motivation augmentait leur mode de vie.

Dans les premiers jours en Amérique, un homme et une femme pouvaient construire une maison de rondins en plusieurs mois. Aujourd'hui il faut au moins 30 ans pour payer une maison avec les fonds supplémentaires pour les banquiers et autres qui en réalité n'ont rien à voir avec la construction de la maison.

Si vous examinez soigneusement les déclarations des personnes qui ont accès à toutes les nécessités de la vie vous verrez que beaucoup des personnes riches ne mangent pas 25 repas par jour même s'ils en ont la possibilité et qu'ils ne remplissant pas leur environnement avec des centaines d'instruments musicaux et n'accumulent pas des centaines de voitures. Ce n'est pas la disponibilité des ressources qui dérange les gens, c'est le manque de ressources qui est responsable de la plupart des crimes, des détournements de fonds, fraudes en tout genre, etc.

Considérez ceci quand quelques nations contrôlent la plupart des ressources mondiales et exploitent les autres nations avec leurs positions d'avantage différentiel.

Tout le monde, y compris le personnel technique, aura accès à un très haut niveau de vie; le stimulant, qui propulsera les personnes, sera la fin de la guerre, des différends territoriaux, des difficultés économiques, de la dette et de la base de la majorité des crimes car ils seront tous éliminés. Dans  cette nouvelle société proposée par le Projet Venus, l'environnement dans lequel les personnes grandissent et sont éduquées sera basé sur les principes fondamentaux de la science et sur la connaissance compréhensive de l'interrelation entre les personnes et l'environnement, qui permet toute vie.



23 - Q : Ceci ne va-t-il pas à l'encontre de la Nature Humaine ?

R : Selon H.G. Wells : "Les anti-progressistes du début du vingtième siècle se plaisaient à affirmer que la "Nature Humaine" n'a jamais été modifiée; s'imaginer que les hommes de l'Âge de Pierre ressentaient et pensaient comme des commis de banque pique-niquant dans une cave, et que les idées de Confucius et de Bouddha étaient facilement interchangeables avec les idées de Rousseau, Karl Marx ou De Windt. Ils n'étaient pas simplement ignorants, mais mal informés au sujet de presque tous les faits essentiels des expériences passées et de la situation présente de la race."

The New Utopians (
Les Nouveaux Utopiques) de Robert Boguslaw : "Comme Norman R.F Maier (et d'autres) l'ont soulignés il y a des années, le terme "Nature Humaine" est typiquement utilisé comme écran pour cacher notre ignorance sur l'homme en général. Et l'un des oublis les plus élémentaires dans les discussions sur le comportement humain consiste à ignorer le fait que les actions des hommes sont actionnées aussi bien par des forces externes qu'internes."

Comme Arthur C. Clark et bien d'autres écrivains avant lui l'ont soulignés, toute personne qui pose la question de la nature humaine est naïf.

Extrait du livre "Looking Forward" (Regarder vers l'avenir) de Jacque Fresco :

"Lorsque nous en savions peu à propos de l'anthropologie culturelle, la sociologie et la psychologie, il semblait tout à fait valide de résister à des réformes proposées en disant "ça ne marchera pas. C'est contre la nature humaine.". Il est difficile pour beaucoup de personnes d'accepter le fait que ce qu'ils appellent "nature humaine" n'existe tout simplement pas. Les gens sont comme des miroirs, ils reflètent ce qui les entoure. Si les personnes venaient au monde avec une "nature" fixe composée de réponses automatiques, la civilisation serait impossible. Comme les fourmis, nous vivrions nos vies selon des modèles qui sont modifiés que de peu par le temps qui passe. Ce qui est merveilleux avec nous c'est que nous venons dans ce monde avec un maximum de souplesse.

Extrait de "The Best Mone Can't Buy", page 89, de Jacque Fresco

Le fanatisme, le racisme, le nationalisme, la jalousie, la superstition, la cupidité et le comportement égoïste sont tous des modèles de comportement
appris, qui sont renforcés par notre éducation. Ces modes de comportement ne sont pas hérités des traits humains ou de la "nature humaine" comme la plupart des gens ont été éduqués à le croire. Si l'environnement reste le même, le même comportement se reproduira. Quand nous venons au monde nous arrivons avec une ardoise propre dans la mesure où nos relations avec les autres sont concernées.

En définitive, toute décision en ce qui concerne le comportement indésirable humain ne sert à rien sans une tentative pour changer l'environnement qui le crée. Dans une société qui fournira la plupart des besoins humains, un comportement constructif serait renforcé, et les personnes qui auront des difficultés à interagir avec la communauté seront aidées plutôt qu'emprisonnées.

Aspirer à un comportement éthique a à voir avec les aspirations et les idéaux humains. La moralité fonctionnelle est la capacité à fournir un niveau de processus pour parvenir à un environnement durable pour tout le monde. Par cela, nous voulons dire fournir un air et de l'eau purs, de la marchandise et des services, et un environnement innovant et en bonne santé qui est émotionnellement et intellectuellement gratifiant. Il est difficile de concevoir quelconques solutions qui pourraient servir l'intérêt de la majorité dans un système basé sur l'argent. Rien de tout ça ne peut être accompli sans une refonte compréhensive de notre système social et un éventuel remplacement du système basé sur l'argent par une économie basée sur les ressources.



24 - Q : Avons-nous assez d'énergie pour éliminer la pénurie ?

R : Oui. Le potentiel des sources d'énergie inexploitées est presque sans limite si nous utilisons des concentrateurs de chaleur dans le désert et les sources du vent, des vagues et des marées. Même des portions dans le Gulf Stream, le courant de l'Islande et le courant Japonais pourraient éliminer aujourd'hui toutes les insuffisances en énergie dans le monde. Si nous avions utilisé l'argent que nous avons dépensé dans le système militaire les 40 dernières années dans le développement des sources d'énergie propres, le monde serait un endroit beaucoup plus sûr, propre et meilleur pour l'ensemble de l'humanité.

Le potentiel de l'énergie géothermique est quasiment illimité et peut facilement fournir assez d'énergie pour tous les besoins du monde. Même si nous n'utilisions qu'un pourcent de l'énergie géothermique de la croûte extérieure de la Terre nous aurions approximativement 500 fois plus d'énergie que celle contenue dans toutes les réserves de gaz et de pétrole du monde. Cette source d'énergie n'émet que peu ou pas du tout de soufre comparé aux combustibles fossiles des centrales électriques et elle n'émet pas d'oxydes d'azote. De plus, les installations géothermiques ne nécessitent que très peu d'espace comparé à d'autres centrales électriques. Le forage des puits géothermiques a beaucoup moins d'impact sur l'environnement que les autres sources d'énergie, et il n'y a pas besoin de mines, de tunnels, de puits à ciel ouvert ou de stockage des déchets.

Une grande partie de cette énergie est disponible dans les couches les plus éloignées de la croûte terrestre qui se trouvent à environ 6 miles (10 Km) et le potentiel de cette source d'énergie est disponible à travers le monde des montagnes des Andes d'Amérique du Sud au Golfe de Californie, la vallée du Rift de l'Afrique, la crête du milieu de l'Atlantique (Mid Atlantic Ridge) et le long du Détroit de Béring.



25 - Q : Quel est le plan ?

R : Il est beaucoup plus efficace de construire de nouvelles villes avec des systèmes autonomes en partant de zéro que de restaurer et de rénover les anciennes. Les nouvelles villes peuvent bénéficier des dernières technologies et être propres, sûres et des lieux agréables à vivre. Dans la plupart des cas, un arrangement circulaire sera utilisé.

Nous avons besoin d'une étude sur toutes les ressources disponibles de la planète. La première ville expérimentale où centre de planification procèdera à une enquête mondiale sur les terres arables, les installations de production, les transports, les personnels technique, la population et tous les autres besoins nécessaires à une culture durable. Cette étude nous permettra de déterminer les paramètres de planification globale pour l'humanisation sociale et le développement technologique, basé sur la capacité d'accueil de la Terre et les besoins de sa population. Cela peut être accompli au mieux avec un modèle informatisé constamment mis à jour de nos ressources sur la planète.

La fonction de la première ville est de tester la validité des paramètres de conception et apporter les changements nécessaires au besoin. Cette nouvelle direction sociale sera encouragée sur plusieurs fronts par des livres, des magazines, la télévision, la radio, des séminaires, le théâtre et des parcs à thèmes, ainsi que la conception et l'expérimentation des processus de construction automatique de la prochaine ville. La recherche visera aussi le développement de sources d'énergie alternatives propres, et le dépassement des insuffisances par le biais du développement de nouveaux matériaux.

Le nouveau système fournira tous les besoins requis pour soutenir les personnes au cours de la période de transition. Pour soutenir la civilisation, nous devons coordonner la technologie de pointe et les ressources disponibles au sein d'une approche systémique humaine mondiale. Par exemple, les caractéristiques de la population dans une zone donnée détermineront combien d'hôpitaux et d'écoles sont à construire et les équipements nécessaires. Certains systèmes médicaux seront mobiles et d'autres seront préfabriqués sur terre et sur mer.

Pendant la transition, les régions de pénurie seront fournies avec des concentrateurs de chaleur pour la cuisson et la stérilisation de l'eau. La nourriture pour ces zones peut être déshydratée et comprimée pour gagner de la place lors de l'envoi. L'emballage sera biodégradable et pourra servir de fertilisants non contaminants. Les régions sans terre arable utiliseront des fermes hydroponiques, des exploitations piscicoles sur terre, et la mariculture. L'énergie proviendra du vent, du soleil, des concentrateurs de chaleur, de l'énergie solaire photovoltaïque, des vagues, de l'énergie biomasse, géothermique et bien d'autres.

Une équipe interdisciplinaire de personnel qualifié, en conformité avec les exigences du projet, travaillera sur les systèmes automatisés de production et de fourniture de marchandises et de services à grande échelle. Ceux-ci peuvent être les armées du futur, une grande mobilisation pacifique pour restaurer et préserver la terre et son peuple. Cela n'a jamais été fait auparavant et pourra seulement être réalisé quand l'argent ne sera plus un obstacle. La question n'est pas "est-ce que nous avons l'argent", mais "avons-nous les ressources et les moyens d'accomplir cette nouvelle direction".



26 - Q : Comment les ressources seront-elles distribuées équitablement ?

R : La distribution des marchandises et des services sans l'utilisation de l'argent ou de jetons sera accomplie en établissant des centres de distribution. Ces centres seront similaires à des expositions, où les avantages des nouveaux produits sont expliqués et démontrés. Les centres d'exhibition afficheront ce qui est nouveau et disponible et seront constamment mis à jour. Si vous avez visité le parc national Yellowstone, vous pouviez obtenir un appareil photo ou un caméscope, l'utiliser, et ensuite le rendre à un autre centre de distribution où le déposer, éliminant le stock et la maintenance.

Outre les centres informatisés à travers les communautés où les produits seront par la suite affichés, il y aura un grand écran-plat en 3-D dans chaque maison. Si vous désirez un objet, une commande peut être placée et l'objet sera automatiquement délivré directement à votre maison où résidence sans étiquette de prix, servitude ou dette de quelque nature que ce soit. Cela inclut tout ce dont les gens ont besoin tels que le logement, l'habillement, l'éducation, la santé, les loisirs, etc.

Les matières premières pour les produits peuvent être directement transportées vers les installations de fabrication par "séquences" de transports automatisés à l'aide de bateaux, monorails, trains Mag-Lev, pipelines et de tubes pneumatiques. Un système d'inventaire automatique informatisé intégrerait les centres de distribution et les installations de fabrication, coordonnant la production pour répondre à la demande. De cette façon, une économie d'équilibrage des charges peut être maintenue. Insuffisances, dépassements et le gaspillage pourraient être éliminés. En fin de compte les biens et services seront produits en masse en telle abondance que ce sera trop bon marché de les surveiller.

De nos jours il y a plus de 75% de pertes dans la production de biens matériels. Dans une économie basée sur les ressources, toutes les pertes seraient recyclées. Une priorité serait de concevoir des choses de la meilleure qualité pour que les produits durent plus longtemps et ne requièrent que peu ou pas du tout de service. Beaucoup de pièces électroniques utiliseront des composants plug-in pour une réparation pratique. Il n'y aura pas d'obsolescence planifiée juste pour vendre les dernières conceptions ou modes. Cela éliminera considérablement le gâchis.

L'énergie peut aussi être conservée dans le chargement et le déchargement des matériaux dans les systèmes de transport. Par exemple, au lieu de décharger séparément des conteneurs, toute une section de fret sera débrayée à partir d'un cargo et remplacée par une autre pour que le bateau ne perde pas de temps sur le quai pendant le chargement et le déchargement. La même méthode peut être appliquée pour les trains et les avions. Il y aura un compartiment pour les passagers et les bagages, qui peut être débrayé de l'avion ou du train pour qu'une nouvelle section soit chargée, de sorte que le véhicule soit plus efficace et gagne du temps et de l'énergie. Tous les processus de transport seront gérés électriquement.

Dans une société cybernétique, les gens auront plus de temps pour des intérêts individuels tel que retourner à l'école, travailler dans l'art et la science, voyager, etc. Il y aura beaucoup de choix pour explorer, étudier, profiter et participer.

Les domaines professionnels qui ne contribuent pas, tels que la banque, l'assurance, la publicité, le marketing, la vente, le militaire, les avocats, les courtiers, etc., évolueront vers des activités plus utiles.



27 - Q : Qu'est-ce qui garantira le droit de participation des gens ?

R : Sans intérêts et l'usage de l'argent, il y a peu à gagner à écraser les opinions, falsifier l'information ou tirer avantage des autres. Il n'y a pas de barrières sociales rigides sous-jacentes limitant la participation de qui que ce soit ou limitant l'introduction de nouvelles idées. L'objectif principal est le plein accès à l'information et la fourniture de biens et services à toutes les personnes.

De nos jours, chaque enfant traînant à un coin de rue ou dans un centre commercial, ou vendant de la drogue, est une vie gâchée que la société finira par payer. Dans une économie basée sur les ressources, il y aura de la place pour les enfants pour aller, apprendre et expérimenter. Plus nos enfants seront intelligents, plus la vie de chacun sera améliorée.



28 - Q : Comment l'apprentissage, la coopération et la santé seront intégrés dans le système ?

R : Si nous souhaitons que les enfants parviennent à une relation positive constructive les uns les autres, et deviennent des membres contribuant à la société, un moyen efficace d'accomplir ceci est par la conception d'un environnement qui produit le comportement désiré. Par exemple, lorsque les enfants veulent apprendre comment assembler un petit véhicule motorisé, la conception nécessitera 4 enfants pour soulever la voiture pendant que 2 autres attacheront les roues. Le reste de la voiture serait assemblé d'une manière similaire, nécessitant l'aide et la coopération de tous pour compléter le véhicule. Cette forme éclairée d'éducation aiderait les étudiants à apprécier les avantages de la coopération.

Les exercices dans nos écoles ne seraient pas obligatoires, monotones ou impliquant la concurrence, mais seraient intégrés directement dans la salle de classe d'expérience. Par exemple, un magasin d'artisanat que les enfants affectionnent pourrait être situé au sommet d'une colline au milieu d'un lac. Pour y parvenir, les enfants devraient ramer en bateau, et ensuite gravir la colline. Cela ne fournit pas seulement de l'exercice, mais aussi un sentiment de succès, qui améliore la santé mentale et la motivation.



29 - Q : Comment l'utilisation des lois peut être supprimée ?

R : De nos jours nous essayons de contrôler le comportement humain en promulguant des lois ou en signant des traités sans changer les conditions physiques responsables de comportements aberrants. Lorsque les ressources de la Terre sont considérées comme l'héritage commun de tous les peuples, les lois non pertinentes et les contrats sociaux se dissiperont.

Dans une économie basée sur les ressources, la responsabilité sociale ne sera pas une fonction de lois ou de forces artificielles. Les garanties contre les abus pourraient être conçues dans l'environnement. Un exemple en est la conception proposée des villes où les gens ont un accès gratuit aux ressources sans dette. Cela éliminera le vol. De telles mesures ne sont pas un problème de passage et d'application des lois pour prévenir et réprimer les abus. Au contraire, elles sont un moyen de concevoir les défauts de toute entreprise sociale, éliminant ainsi le besoin pour de nombreuses lois.

Nous proposons de supprimer les systèmes qui causent la corruption et la souffrance humaine en premier lieu. Dans une ville avec des transports de masse sûrs et propres, nous n'avons pas besoin de police pour surveiller la vitesse des conducteurs, leurs comportements aux panneaux de stop où leurs papiers.

D'autres exemples sont l'air et l'eau. Bien que les deux soient nécessaires à notre bien-être et à notre survie, il n'y a pas de lois régulant combien de respirations sont prises par heure car nous en avons en telle abondance à l'heure actuelle. Personne ne surveille un jaillissement de source pour voir combien d'eau est tirée, bien que l'eau fraîche soit absolument nécessaire pour le soutien de la vie. Si c'est abondant, personne ne le surveille.

Je dois souligner que cette approche à la gouvernance mondiale n'a rien à voir avec les objectifs actuels d'une élite pour former un gouvernement mondial avec eux-mêmes aux commandes, et avec la grande majorité soumise à eux. Cette nouvelle vision de mondialisation permet à chaque personne sur la planète d'être ce qu'ils veulent être, sans vivre dans une abjecte soumission à un organe directeur.

Une société avec des préoccupations humaines "efface" les lois et proclamations en rendant toute chose disponible à tous, indépendamment de la race, de la couleur ou de la croyance. Lorsque les gouvernements font des lois, nous sommes amenés à croire que ces lois sont faites pour améliorer la vie des gens. En réalité, les lois sont des sous-produits de l'insuffisance.

La question est de savoir, "pouvons-nous grandir au-dessus de la pensée qui est que 'quelqu'un' doit prendre des décisions pour nous ?"

Une meilleure compréhension de la loi naturelle implique la relation de l'Homme à l'environnement, qui permet toute vie. Toute la nature est soumise à la loi naturelle. La loi naturelle ne peut être violée sans graves conséquences pour les individus ou les sociétés. Les lois naturelles dominent tous les systèmes de vie. Par exemple, sans eau, soleil où nutriments, les plantes et les animaux mourraient.

Un environnement de raréfaction, de faim et de pauvreté est une menace pour chacun.

Partager cet article

Repost 0
Published by Anti-HADOPI - dans Vénus project
commenter cet article

commentaires