Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog qui révèle la faillite du système
  • Le blog qui révèle la faillite du système
  • : Qu'est-ce que la loi hadopi/Loppsi ? le mouvement Zeitgeist ? Y-a-t'il de la corruption en France ? Retrouver toutes ces révélations sur mon blog.
  • Contact

Recherche

Archives

24 septembre 2009 4 24 /09 /septembre /2009 23:39
Alors vous ne connaissez surement pas le PDG. Ni même tous les petits soucis qu'a eu cette société.



"""" Concernant la publicité du lait en poudre

Une étude menée par des chercheurs britanniques montra, au milieu des années 1970, la supériorité pour la croissance des nouveau-nés du lait maternel sur le lait en poudre Nestlé. En 1979, 150 organisations internationales fondèrent l'IBFAN (International baby food action network) ou Réseau international pour l’alimentation infantile dont l'objectif est de lutter contre la stratégie de communication de Nestlé qui s'appuie, en particulier dans les pays en développement, sur la prétendue supériorité du lait en poudre sur le lait maternel. Aux États-Unis, l’International Nestlé boycott committee, constitué d'une trentaine d'ONG et d'églises lança en 1977 une campagne de boycott, principalement suivie en Amérique du Nord, en Grande-Bretagne, en Suède et en Allemagne. Une session extraordinaire de l'Organisation mondiale de la santé vota en 1981 un code international pour la commercialisation du lait en poudre. Il interdit toute forme de publicité incitant à la substitution du lait en poudre au lait maternel. Ce code, connu sous le nom de Code international de commercialisation des substituts du lait maternel, fut signé en 1984 par Nestlé. Depuis lors, Nestlé a été à plusieurs reprises accusé par des ONG ou des journalistes de violer ce code. Un rapport intitulé Cracking the Code publié en 1996 par l’Interagency Group on Breastfeeding Monitoring recense l'ensemble des infractions constatées par un réseau d'associations en Afrique du Sud, au Bangladesh, en Pologne et en Thaïlande. L'IBFAN continue de publier régulièrement un rapport des infractions commises par Nestlé vis à vis de ce code.
Concernant les dettes du gouvernement éthiopien

En décembre 2002, l'ONG Oxfam a révélé que Nestlé réclamait 6 millions de dollars de l'Éthiopie en compensation de la nationalisation de l'entreprise Elidco (Ethiopian Livestock Development) éthiopienne par le gouvernement de Mengistu en 1975. Nestlé refusa dans un premier temps l'offre d'arrangement d'un million de dollars et demi offert par le gouvernement éthiopien. Sous la pression de l'opinion publique, Nestlé signa un accord le 23 décembre 2002 pour la somme de 1,5 million de dollars et déclara vouloir consacrer cette somme à des projets de lutte contre la famine dans la région, en collaboration avec la Croix-Rouge internationale.
Concernant le réétiquetage de boîtes de lait périmé

En décembre 2002, la police colombienne découvre que Nestlé procède au réétiquetage de 200 tonnes de lait périmé ; en effet, à plusieurs reprises, Nestlé de Colombia SA a fait renouveler les emballages et les étiquettes de produits laitiers périmés importés de pays d'Amérique latine, mettant par là même en danger la vie et la santé de la population colombienne. Avant et après la confiscation par l’État des produits périmés, le comportement de Nestlé envers les employés s’est caractérisé par des tentatives d’intimidation, pour éviter que des personnes internes à l’entreprise ne dénoncent les pratiques illégales de celle-ci."""""

src : http://fr.wikipedia.org/wiki/Nestle

Toujours aussi sympa, cette boite avec un logo mignon ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Anti-HADOPI - dans Newsletters
commenter cet article

commentaires